4/2017

Agilité

Chers lecteurs, chères lectrices,

Le changement permanent et les conditions-cadres en constante évolution mettent les entreprises à rude épreuve. Des qualités telles que la flexibilité, l’adaptabilité et l’innovation ne sont que quelques-unes des caractéristiques lorsqu’il s’agit de présenter des facteurs clés essentiels des structures actuelles des entreprises. Bref, les entreprises doivent être agiles. Les avantages en sont évidents: grâce à la promotion des approches agiles dans les équipes et les projets, les entreprises sont en mesure d’agir de façon plus dynamique et d’assurer une réactivité rapide, ce qui est absolument essentiel dans le contexte économique actuel. La flexibilité devient un atout concurrentiel.

À l’ère de la numérisation qui débouche sur une complexité technique et sociale croissante, l’avenir sera déterminé par les entreprises agiles. Cela suppose un ensemble de compétences étendu pour les cadres. Ils doivent faire preuve d’une compétence élevée en matière de diagnostic et de changement afin d’apporter un soutien prometteur à leurs équipes face à la mutation permanente. Des principes tels que les directives de conduite rigides, les canaux de décision longs et la pensée hiérarchique ne sont plus d’actualité dans une entreprise agile caractérisée par des processus à court terme et la volatilité.

Une culture de la confiance et de l’erreur est requise, dans laquelle l’organisation autonome, le sens des responsabilités et le développement personnel des différents collaborateurs sont une priorité. L’échange entre les cadres et les équipes est extrêmement important, notamment lors de l’implémentation des approches agiles, afin de créer pour tous un environnement aussi positif que possible et de répondre aux critiques.

Thomas Weibel, président de l’ASC

  • Thomas Weibel
  • Text

Tags: Agilité

Cet article pourrait également vous intéresser