4/2017

Quel serait votre propre modèle de travail, si vous pouviez choisir librement?

Mirjam Bamberger | Responsable HR chez Axa Winterthur

Il ne serait pas différent de ce qu’il est effectivement. Actuellement, j’alterne presque quotidiennement entre mode de travail agile et classique. C’est très exigeant, mais aussi très instructif. Mais je ne voudrais pas changer ou privilégier autre chose, car j’aime ce défi qui consiste à devoir sans cesse remettre en question nos schémas de pensée et à poursuivre notre apprentissage. Dans mon activité actuelle, je retiendrais la méthode agile du Design Thinking. Elle est fortement axée sur le client et fournit d’excellents résultats en très peu de temps. Une équipe peut ainsi vraiment accomplir des miracles, tout en s’amusant.

Lire la suite des propos de Mirjam Bamberger

Senta Gautschi et Corsin Clopath | Équipe dirigeante de Weisse Arena Bergbahnen AG

Comme nous avons pu participer à la conception du modèle de travail existant et que nous avons tranché nous-mêmes de nombreux aspects, le modèle de travail idéal à nos yeux est précisément celui que nous visons au travers du modèle actuel. Une version dite optimisée du modèle actuel. Nous cherchons à modifier la culture, ce qui prend toutefois du temps avant que les collaborateurs ne s’y habituent et commencent à percevoir les avantages pour eux. Nous pouvons concrétiser immédiatement et directement des modifications spécifiques quand nous décelons un potentiel en ce sens.

Lire la suite des propos de Senta Gautschi et de Corsin Clopath

Kai Anderson | Partenaire et membre du comité directeur de Promerit AG

Dans le nouveau monde du travail, nous ne pouvons plus séparer clairement le travail des loisirs. En ce sens, mon modèle de travail optimal va de pair avec mon modèle de vie actuel, et je le pratique déjà. Avec un bébé âgé de huit mois, je suis content de pouvoir travailler à domicile de temps en temps, mais j’apprécie aussi précisément de ne pas être chez mois afin de profiter de la tranquillité du bureau. Mon ordinateur portable et mon iPhone constituent mon poste de travail, que je sois chez moi ou au bureau, chez un client ou en chemin. Je suis souvent en déplacement ou en compagnie de personnes intéressantes avec lesquelles j’échange et collabore. Pour cela, j’ai généralement besoin de place et d’une multitude de post-its. Ce n’est pas près de changer. Est-ce mon modèle de travail optimal? On peut toujours mieux faire, mais je pense en être déjà assez proche.

Lire la suite des propos de Kai Anderson

Cet article pourrait également vous intéresser